Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une magnifique création. Un spectacle illuminé par une beauté impressionnante. Un récit captivant d’une théâtralité resplendissante, profondément touchant par les émotions qu’il soulève.

 

L’histoire de Camille Claudel ainsi montrée, ressentie et restituée avec une si vibrante intensité nous touche au cœur et au corps, nous rappelant le parcours incroyable de cette femme forte de son courage, de son audace et de sa pensée novatrice. Cette artiste qui dut se battre jusqu’au bout de sa vie pour ses droits à s’exprimer sans joug comme à aimer sans contrainte, à choisir et vivre sa vie librement. Jusqu’à ce que les conventions sociales et les dictats familiaux la rattrapent et la fassent taire sous contrainte en l’internant en asile psychiatrique.

 

Le spectacle raconte ses années de jeune sculpteuse, aux côtés d’Auguste Rodin, son mentor, son amant, son traite.

 

Souffrance et exaltation mêlées, passion et art conjugués à l’amour et au désamour. Sentiment de liberté et sentiment d’abandon en lutte permanente. Nous voyons Camille Claudel comme la femme émancipée qu’elle était, se battant contre les préjugés, les codes et les normes liberticides. Pour l’amour de son art, sa reconnaissance et son avènement.

 

Le parti-pris artistique de l’autrice et metteuse en scène Wendy Beckett met en lumière, en éclats de tendresse et en éclairs de colère, les origines du talent de Camille Claudel, la naissance de son sentiment amoureux et la fougue de la femme qui s’impose dans sa vie comme dans son art.

 

Alliant une théâtralité à la densité et la précision de jeux époustouflante avec la beauté de corps en mouvements et en postures chorégraphiés, nous sommes emportés par une poétique inédite et envoutante du récit, de ses apparences et des sensations ressenties. Les jeux de comédie, les danses et simulations de pose des modèles, s’entrelacent et portent haut l’esthétisme de l’ensemble. Une beauté stupéfiante.

 

Un temps de théâtre en mouvement, une histoire envoutante au réalisme cru d’un récit implacable et touchant. Un spectacle vivant dans toute sa splendeur. Mélanges savants de décors réalistes et suggestifs, d’ambiances sonores prégnantes, de lumières enveloppantes, de jeux d’une densité et d’une justesse d’expressivité incroyables, de danse contemporaine totalement au service du texte.

 

Célia Catalifo (sublime Camille Claudel), Marie-France Alvarez, Marie Brugière, Swan Demarsan, Sébastien Dumont, Audrey Evalaum, Clovis Fouin, Christine Gagnepain et Mathilde Rance forment une distribution harmonieuse des plus efficaces. Comédiennes, comédiens, danseuses ou danseurs, elles et ils nous offrent là un spectacle mémorable, d’une qualité rare savamment aboutie.

 

Un spectacle merveilleux, d’une originalité magnifique et stupéfiante, d’une beauté manifeste. Incontournable moment de théâtre.

 

 

Un spectacle écrit et mis en scène par Wendy Beckett. Chorégraphies de Meryl Tankard. Traduction de Park Krausen et Christof Veillon. Scénographie de Halcyon Pratt. Projections de Régis Lansac. Costumes de Sylvie Skinazi. Lumière de François Leneveu.

Avec Célia Catalifo, Marie-France Alvarez, Marie Brugière, Swan Demarsan, Sébastien Dumont, Audrey Evalaum, Clovis Fouin, Christine Gagnepain et Mathilde Rance.


Jusqu’au 24 mars

Dates et horaires des représentations sur le site du théâtre

7 rue Boudreau, Paris 9ème

01.53.05.19.19 www.athenee-theatre.com

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :