Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Cette « tragédie enfantine » de Frank Wedekind, aux allures de satire sociale est une pièce emblématique du Théâtre Vivant qui émerge. Wedekind aura bien du mal à la faire jouer. Écrite en 1891, de censure en sursoit, elle est finalement créée en 1906.

 

En cette fin de 19ème siècle rigoriste et moralisatrice, liberticide des plaisirs hors norme, censurant toute expression d’émancipation de la parole et du corps, il n’est pas aisé d’oser parler de désir et de sexualité, encore moins de le montrer sur scène. Wedekind, un des précurseurs de l’Expressionnisme, saura s’y atteler. Il conteste, dit et montre sans limite la société bourgeoise allemande qui cache ses vérités, ses fantasmes et ses tabous.

 

De l’insouciance de l’enfance à l’errance de l’adolescence sur les questions de soi, des autres et du monde, nous vivons avec ce groupe de jeunes filles et de jeunes garçons les premiers frémissements du désir, du sentiment du corps qui change, de la découverte du genre et des incertitudes qui les accompagnent.

 

Les adultes semblent ailleurs, dans le monde de la loi où l’autorité est portée par les hommes, patriarcaux à souhait, castrateurs comme il se doit. Les femmes, surtout les mères, semblent couver toujours plus encore ces jeunes gens, pour les protéger toujours plus. Pour conserver sans doute le seul pouvoir qui leur est laissé, celui d’aimer sans retour. Pour transférer cette quête sublimée du bonheur qui leur est impossible.

 

Le spectacle restitue le texte et l’histoire avec une finesse inouïe et un implacable réalisme dans la description des caractéristiques de la puberté, de l’adolescence et des premiers émois amoureux, plus précisément sexuels. Les machinations de l’inconscient, les relations internes au groupe d’appartenance, jusqu’à la place centrale du rêve, sont parfaitement rendues. Les relations conflictuelles ou symbiotiques avec les adultes sont d’une vérité stupéfiante.

 

Traitée avec un onirisme conjugué à un romantisme idéaliste, la mise en scène et la direction d’acteurs de Clément Hervieu-Léger est majestueuse. Le détail accompagne le détail. Les monologues, les scènes à deux ou d’ensemble nous captivent et nous cueillent dans une scénographie grandiose et impressionnante de Richard Peduzzi.

 

La troupe de la Comédie-Française brille de ses plus beaux feux. Les passages délicats en clair-obscur, les silences, les tensions entre les personnages, les colères, les souffrances et les joies, sont sans aucun doute de grands moments de théâtre faits de poésie douce, d’âpreté furieuse et d’émotions vives.

 

Un spectacle qui dépeint avec précision et éclat les splendeurs et les affres de la jeunesse qui éclot. Ses hésitations et ses découvertes, ses rebellions et ses renoncements, jusqu’à jauger la mort. C’est troublant et magnifique.

 

 

De Frank Wedekind. Mise en scène : Clément Hervieu-Léger. Traduction : François Regnault. Scénographie : Richard Peduzzi. Costumes : Caroline de Vivaise. Lumière : Bertrand Couderc. Musique originale : Pascal Sangla. Son : Jean-Luc Ristord. Maquillages et coiffures : David Carvalho Nunes. Collaboration artistique : Frédérique Plain. Assistanat à la scénographie : Laure Montagné.

 

Avec la troupe de la Comédie-Française : Michel Favory, Cécile Brune, Éric Génovèse, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Christian Gonon, Julie Sicard, Serge Bagdassarian, Bakary Sangaré, Nicolas Lormeau, Georgia Scalliet, Sébastien Pouderoux, Christophe Montenez, Rebecca Marder, Pauline Clément, Julien Frison, Gaël Kamilindi, Jean Chevalier.

 

Et les comédiens de l’académie de la Comédie-Française : Matthieu Astre, Juliette Damy, Robin Goupil, Aude Rouanet et Alexandre Schorderet.

 

 

Jusqu’au 8 juillet

 

Voir les dates des représentations en alternance

 

sur le site de la Comédie-Française

 

01.44.58.15.15  www.comedie-francaise.fr

 

- Photo © Brigitte Enguérand - collection Comédie-Française -

- Photo © Brigitte Enguérand - collection Comédie-Française -

- Photo © Brigitte Enguérand - collection Comédie-Française -

- Photo © Brigitte Enguérand - collection Comédie-Française -

- Photo © Brigitte Enguérand - collection Comédie-Française -

- Photo © Brigitte Enguérand - collection Comédie-Française -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :