Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une comédie sentimentale, légère et profonde à la fois, où le rire se fait tendre et les émotions sourient.

 

Jeanne, illustre pianiste à la renommée internationale, vient de mourir. Elle laisse sa fille Alma seule et déroutée une dernière fois, comme du temps de ses concerts aux quatre coins du monde.

 

La succession est assortie d’un legs surprenant, amenant le trouble dans l’amitié entre Vladimir et Pierre, anciens compagnons de vie de Jeanne. Vladimir, passionné par les chevaux. Pierre, passionné par la musique. Jeanne, passionnée par ses récitals et Alma qui surgit tout à coup de sa solitude pour tenter de la comprendre, pour essayer de dénouer les fils de son histoire familiale.

 

La passion commandera-t-elle à la raison ? Transpercera-t-elle l’amour jusqu’à l’annihiler ? Ses dégâts vaudront-ils ses bienfaits ? Alma, toute à sa quête identitaire, bousculera les deux amis, ce qui les lie, ce qui les tient. Où ce parcours la conduira ?

 

La pièce de Martine Paillot dessine un tableau touchant de la dévoration des passions. Nous assistons aux oppositions entre désir et besoin, entre recherche du bonheur et pragmatisme de la réalité, entre rêve d’avenir et confrontation au passé. Les personnages se jaugent, se comprennent et s’affrontent. Tous trois cherchent à combler ce qui a manqué, œuvrent à ce qui peut être réparé.

 

La mise en scène de Frédéric Jacquot joue la carte de la simplicité dédiée au texte, sans effets inutiles, laissant toute la place aux personnages et à ce qu’ils ont à dire. Les rebondissements surprennent. Les tensions se soulèvent. L’affection les apaise. Le long chemin de la résilience est joliment suggéré.

 

La comédienne Leïla Tabaï (ce soir-là), les comédiens Nicolas Georges et Frédéric Jacquot incarnent avec engagement et sensibilité ce trio complexe et attachant.

 

Une histoire prenante et bien jouée. Un spectacle sympathique pour un moment de théâtre plaisant.

 

Une pièce de Martine Paillot. Mise en scène de Frédéric Jacquot. Direction d’acteurs de Philippe Chevallier.

Avec Élisa Birsel en alternance avec Leïla Tabaï, Nicolas Georges et Frédéric Jacquot.


Du jeudi au samedi à 19h00

78 bis boulevard des Batignolles, Paris 17ème

01.42.92.13.04 www.studiohebertot.com

 

- Photo @ DR -

- Photo @ DR -

- Photo @ DR -

- Photo @ DR -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :