Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une tuerie de rires et de fous-rires qui s’enchaînent dans cette comédie musicale totalement déjantée, loufoque au plus haut point, parfaitement calée, extrêmement agréable et originale.

 

Une ambiance jazzy très réussie dans un monde de fantaisie pur jus, savoureux et plein d'énergie pour cette histoire improbable et pourtant si proche. Chantée et dansée par six comédiens-chanteurs, accompagnée par trois musiciens et parsemée de clins d’œil en référence à des « musicals » célèbres.

 

Ce musical-ci ne dépare pas, de belle qualité, il joue très habillement de la dérision pleine et entière, passant notre quotidien à la moulinette du burlesque. La réalité du monde du travail est détournée, retournée et contournée, criblée de fantasmes débridés et de désirs enfouis les plus fous et les plus drôles que l’on a sans doute approché de près ou de loin dans notre imaginaire les jours fastes.

 

C’est hilarant en permanence. C’est énorme plus souvent qu’à son tour comme un gigantesque et festif rêve éveillé. On se dit non, ils ne vont pas le dire ou le faire, ils ne vont oser, ce serait trop gros ! Et bien si, ils le font et plutôt très bien même. On s’amuse tout le long, ils ne nous épargnent pas.

 

Les secrétaires, les avocats, la jeune stagiaire, même le coursier, vont nous faire vivre une heure quarante dans leur bureau de tous les possibles. L’amour secrètement vécu et inavoué, la maladie grave qui plane, l’argent convoité encore et encore… toute l’iconographie du milieu professionnel y passe, du plus petit cliché au plus grand, même jouer au Loto entre collègues ! Ils osent tout on vous dit. Sans vergogne !

 

Ne nous étonnons pas qu’une standing ovation soit venue remercier la troupe impeccable et saluer ce texte redoutablement efficace. Un divertissement immanquable que cette comédie musicale désormais célèbre. Un spectacle pour l’été à voir sans hésiter.

 

Spectacle vu le 9 juin 2018,

Frédéric Perez

 

 

 

Comédie musicale de Hervé Devolder. Mise en scène de Hervé Devolder assisté de Jean-Baptiste Darosey. Décor de Lalaô Chang. Chorégraphie de Cathy Arondel. Lumières de Denis Koransky. Arrangements musicaux de Maxime Richelme et François Fattier.


Avec en alternance Cathy Arondel*, Carole Deffit, Julie Costanza*, Rachel Pignot, Lévanie Raud*, Julie Wingens, Grégory Benchenafi, David Jean*, Grégory Juppin*, Arnaud Leonard*, Hervé Lewandowski et Franck Vincent.


Au piano : Thierry Boulanger, Hervé Devolder ou Daniel Glet*, à la contrebasse et basse : Benoït Dunoyer De Segonzac, Bernard Lanaspeze ou Fred Liebert* et à la guitare, Jean-Pierre Beuchard.

 

*ce jour-là.

 


Du mardi au samedi à 20h30 et matinée le samedi à 16h00

5 rue La Bruyère, Paris 9ème

01.48.74.76.99 www.theatredelabruyère.com

 

- Photo © Lot -

- Photo © Lot -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :