Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toutes deux mutines et d’une gaité fraiche et délurée, ces demoiselles font la nique aux annonces amoureuses en nous les contant et jouant. Annonces succulentes et souvent truculentes qui semblent n’avoir d’amour que pour leurs fantasmes.

 

Elles nous disent tout haut ce qu’autres pourraient écrire tout bas, dans le secret de la discrétion, sans doute aussi dans celui de la rancœur ou de la solitude.

 

Que recherchent donc toutes ces dames dans ces interpellations écrites et publiées ? Une foison d’amoureux ? Une moisson de prétendants ? Des rêves d’espoir qui viendraient cacher un présent lassant ou faire oublier un passé trop vide ?

 

Aux confins de l’absurde, truffés de jeux d’images et de mots, ces très jolis textes tirés d’un recueil de poèmes de René de Obaldia, publié en 2006, font mouche tant ils sont drôles et caustiques. Ils piquent de leur langue verte et souvent cruelle les âmes esseulées dans la tristesse sans jamais que les larmes ne viennent remplacer les sourires et les rires.

 

Car chez Obaldia, la parodie est reine, l’humour est roi et la poésie est toujours princesse. Un humour teinté de dérision qui court, sursaute et voltige tout le long du spectacle.

 

Les jeux délicats et précis de Anne Marlange et Marthe Vandenberghe font merveille, avec gourmandise et espièglerie, laissant à la poésie le temps et le plaisir de nous envelopper, avec douceur et fantaisie.

 

Un bien agréable rendez-vous, charmant et joyeux, pour retrouver ou découvrir la verve et la touche de René de Obaldia, trop rarement jouées. Un joli spectacle à savourer sans hésiter.

 

Spectacle vu le 21 juillet,

Frédéric Perez

 

 

Textes de René de Obaldia. Mise en scène de Anne Marlange. Clarinette (en bande sonore) de Emmanuel Pierre.

 

Avec Anne Marlange et Marthe Vandenberghe.

 

 

FANTASMES DE DEMOISELLES au Théâtre Atelier Florentin

à 14h30 jusqu’au 29 juillet (relâche le 24 juillet)

 

- Photo © Yo Vicente -

- Photo © Yo Vicente -

- Photo © Yo Vicente -

- Photo © Yo Vicente -

- Photo © Yo Vicente -

- Photo © Yo Vicente -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :