Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un spectacle délicieux, comme une romance poétique et lascive partagée au cours d’une soirée entre amis. Catherine Salviat raconte les aspects significatifs de la vie et de l’œuvre de Anton Tchekhov, les illustrant par une compilation rieuse, précise et documentée d’extraits de correspondances, de citations et de réflexions sur la vie en général et surtout sur le théâtre qu’il a par-dessus tout adoré écrire.

 

Bien sûr et fort heureusement, le spectacle est parsemé de courtes scènes ou de répliques saisissantes et particulièrement représentatives de l’approche dramaturgique de Tchekhov.

 

Comédienne incroyablement chaleureuse dans ce personnage qui ne doit pas être si éloignée de sa personne, à l'entendre ensuite pendant le bord de scène qui a suivi le spectacle, Mademoiselle Salviat nous emporte dans son voyage parmi les mots de ce « Cher Anton ». Elle nous restitue tout le plaisir qu’elle semble avoir mis à choisir et qu’elle met à jouer ces perles littéraires et théâtrales qu’elle nous offre avec simplicité, comme une évidence, candide et mutine à la fois. Elle conte, elle lit, elle raconte, elle joue, elle chante… tout est fluide, agréable et savoureux.

 

Du très grand art que ce moment dédié à Anton Tchekhov qu’il nous semble connaitre encore mieux grâce à ces allers retours pudiques et respectueux, truculents et caustiques, entre sa vie publique et privée.

 

Tchekhov, dans sa courte vie de 44 ans a été médecin, critique théâtral, nouvelliste, romancier et dramaturge. Son amour du théâtre fut sans aucun doute son activité prédominante et favorite.

 

Réalisme et lyrisme conjugués, style narratif aux contours souvent drolatiques, voulant plutôt sourire ou rire que larmoyer sur les excès ou les bassesses de ses contemporains, le spectacle montre combien il a parfaitement réussi à dépeindre de son regard éclairé et désabusé la petite vie de province et sa noblesse déchue.

 

Tout comme ses personnages, à qui il a fait vivre des histoires où la dérision les accompagne avec empathie dans leur espérance vaine de renouveau improbable, et qui nous touchent par leur sincérité, leur volontaire et passionné goût de lendemains toujours meilleurs, quand bien même leurs destins ne croisent pas le bonheur.

 

Un moment de théâtre et de lectures, caustique et espiègle, chaleureux et d’un plaisir aussi grand qu’agréable. Je recommande vivement ce moment rare aux côtés d’une très grande dame de l’art.

 

Spectacle vu le 20 juin 2018,

Frédéric Perez

 

 

Spectacle conçu et interprété par Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie-Française.

 

 

Jusqu’au 10 aout 2018

Voir les jours et les horaires sur le site du théâtre

45 rue Richard Lenoir, Paris 11ème

01.43.56.38.32 www. artistic-athevains.com/

 

- Photo © Marion Duhamel -

- Photo © Marion Duhamel -

- Photo © Marion Duhamel -

- Photo © Marion Duhamel -

- Photo © Christophe Vootz -

- Photo © Christophe Vootz -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :