Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un spectacle qui brille de mille éclats, qui soulève des images et des sensations et les laisse retomber sur nos émotions.

 

On ressent de la fascination devant tant de puissance et de délicatesse aux reflets majestueusement partagés de cette tradition artistique du peuple tzigane, heureux de nous montrer sa joie de vivre qui prévaut à tout empêchement au plaisir d’être ensemble, de chanter, de rire, de danser ou de combattre.

 

Le parti pris de dessiner par la danse et le jeu l’histoire d’un peuple, ses coutumes et ses plaisirs en représentant une dizaine de tableaux de peintres donne une profondeur savoureuse aux messages, une beauté éclatante aux sons et aux mouvements.

 

La mise en scène de Johanna Boyé cultive la flamboyance des récits, faisant ressortir le charme de la séduction, la violence des figures et des postures. La chorégraphie de Petia Iourtchenko accompagne avec une précision sidérante le travail de composition, cherchant à restituer la tradition et lui laisser faire son œuvre de transmission. Les couleurs jaillissent des danses, des musiques et des chants notamment celui de la chanteuse Lilia Roos-Dalskaïa dont la voix de gorge, chaude et profonde, envoute les scènes.

 

Les danseurs sont tout simplement époustouflants. Elles et ils nous surprennent de toutes les facettes de leurs talents. Le tout est en place, calé au cordeau. Stupéfiante farandole de sentiments et de vibrations où se mêlent la liberté volage, la fierté combative et la violence féline. L’ensemble est fait de grâces et de splendeurs.

 

Un spectacle populaire et enchanteur. Un instant bonheur impressionnant.

 

Spectacle vu le 17 juillet 2018,

Frédéric Perez

 

 

Un spectacle de Petia Iourtchenko. Mise en scène de Johanna Boyé. Chorégraphie de Petia Iourtchenko.

 

Avec Maxim Campistron, Alissa Doubrovitskaïa, Petia Iourtchenko, Cécile Joseph, Mary Landret, Simon Renou, Lilia Roos-Dalskaïa, Kevin Souterre et Angélique Verger.

 

 

TZIGANE ! au Théâtre du Roi René

à 18h20 jusqu’au 29 juillet

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :