Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

« Quelle connerie la guerre » écrivait Jacques Prévert. Oui. Horriblement, atrocement, définitivement oui. Quelle qu’elle soit, où qu’elle soit, ce monstre qui rode et plonge sur ses proies, semant ravages et dévastations, ne répand qu’ignominies, souffrances et malheurs de vivre.

 

Raymond Acquaviva et sa troupe nous le montre ô combien avec ce spectacle, prenant le parti de le dire… en chantant. Des tableaux réalistes égrènent les partitions connues et moins connues illustrant les deux dernières guerres avec l’ironie du désespoir face à l’épouvante et la poésie des éclats de joies qui parsemaient la jeunesse qui crut si fort à un après meilleur.

 

 « À travers certaines des plus belles pages des écrits de Peggy, Claudel, Apollinaire, Dorgeles, Romain, Queneau, Aragon, Tardieu, mais également à travers les magnifiques chansons populaires qui marquèrent ces époques, le spectateur pourra feuilleter l’histoire de ces deux guerres qui endeuillèrent le monde, celle qui finira le 28 juin 1919 par le traité de Versailles et celle qui commencera le 3 septembre 1939 par la déclaration de guerre  à L’Allemagne, et se laisser porter par le rire et l’émotion à travers la mémoire de nos pères. Puisse chacun de nous garder le souvenir de ces douleurs anciennes pour que nos enfants, à leur tour, en ce nouveau millénaire, échappent à la barbarie. » Écrit Raymond Acquaviva dans la présentation du spectacle.

 

La beauté des textes, leur juste cruauté, leur portée d’espoirs impossibles, est rendue magnifiquement par la troupe alerte de comédiennes et de comédiens-chanteuses et chanteurs, à l’engagement total, à l’enthousiasme débordant et à la sensibilité prégnante qui touche et fait mouche.

 

Pierre Boulben, Louise Corcelette, Benoit Facerias, Philippine Martinot, Quentin Morant, Fabio Riche, Lani Sogoyou et Josephine Thoby nous cueillent tant elles et ils savent, chacune et chacun, faire ressortir avec une adresse redoutable d’efficacité, les couleurs et les émotions des poèmes mis en musique et des chansons populaires, choisis judicieusement et présentés avec douceur ou tendresse, colère ou résignation, joie ou désespoir.

 

La mise en scène de Raymond Acquaviva donne aux textes un apparat lumineux et joyeux mais aussi une présence touchante et triste. Profondeur et légèreté s'entremêlent dans une facture soignée jusque dans les détails. Les mouvements d'ensemble et les scènes individuelles, ou à deux ou trois, donnent au spectacle des oppositions surprenantes et des impressions variées. La palette est grande, servie par un talent de troupe remarquable.

 

On sourit souvent, on rit parfois et l’émotion passe la rampe toujours, elle nous saisit. Parce que les textes et les situations sont insupportables de vérité. Parce que l’espoir présent dans la fougue de l’interprétation et dans l’importance de la mémoire transmise nous font croire malgré tout au bonheur fragile mais possible d’une humanité qui accepterait, enfin peut-être, de vivre et demeurer apaisée.

 

Un spectacle imposant par son parti pris audacieux et sa belle qualité manifeste. Nous sortons troublés, émus, finalement souriants et ravis par ce temps de théâtre musical très agréable, porteur de sens et d’espérance. À voir de toute urgence, toutes générations confondues, les plus jeunes au premier rang. Incontournable !

 

 

 

Spectacle vu le 7 mai 2019,

Frédéric Perez

 

 

 

Création collective sous la direction de Raymond Acquaviva. Textes et chansons de Charles Peguy, Paul Claudel, Guillaume Apollinaire, Roland Dorgelès, Jules Romain, Raymond Queneau, Louis Aragon, Jean Tardieu, Albert Camus… Assistanat à la mise en scène et direction musicale de Quentin Morant. Lumières de Philippe Sazerat. Scénographie et costumes de Raymond Acquaviva.

 

Avec Pierre Boulben, Louise Corcelette, Benoit Facerias, Philippine Martinot, Quentin Morant, Fabio Riche, Lani Sogoyou, Josephine Thoby.

 

 

Du mardi au samedi à 20h00 et le dimanche à 16h00

103 A boulevard Auguste-Blanqui, Paris 13ème

01.45.88.62.22 www.theatre13.com

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :