Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une comédie hilarante façon pochade bien ficelée, sans dessus-dessous apparent, qui tourne et retourne le sens pour nous perdre dans le non-sens permanent d’un absurde total.

 

Ce spectacle est d’une hérésie pure, d’une folie douce convaincante.

 

C’est drôle et complice tant les gags visuels, les clins d’œil à la culture des romans policiers et des séries télévisées s’abattent sur le spectacle avec profusion. Rythmé façon cartoon, l’ensemble est baigné d’une dérision manifeste et d’une autodérision assumée.

 

Cette pièce est tirée de la bande dessinée du dessinateur suédois Henrik Lange. Devant l’engouement international de la littérature policière scandinave, Lange a publié en 2015 « Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer », un précis commenté et illustré d’écriture de polar à l’ironie cinglante et au décalage ravageur.

 

L’adaptation théâtrale de Marc Riso en fait un spectacle désopilant empruntant aux codes du café-théâtre ses plus belles tournures.

 

Les ruptures sont légion. Les « dedans-dehors » ne manquent pas, jusqu’à immerger le public dans la danse. Calée et enjouée, la mise en scène de Marc Riso sert le délire ambiant avec des astuces posées là simplement mais qui font exploser les fous rires, des postures incongrues ou suspendues qui tuent et des cocasseries de situations au comique de répétition savoureux et efficace.

 

La distribution est à son aise et joue avec une précision délurée remarquable. Macha Isakova, Rémi Johnsen, Thomas Lemaire, Louis Ould-Yaou et Hubert Roulleau (ce soir-là) sont fougueux et complémentaires. Une fine et bonne équipe !

 

Un spectacle pour le plaisir de rire. Une comédie d’été savoureuse et très bien jouée. Courez-y, c’est à l’affiche tout le mois d’août !

 

Spectacle vu le 4 août 2019,

Frédéric Perez

 

Adaptation et mise en scène de Marc Riso. Lumières de Mickaël Bouey.

Avec Boris Begard, Victoire Charval, Macha Isakova, Rémi Johnsen, Thomas Lemaire, Louis Ould-Yaou et Hubert Roulleau.

 

 

 

Jusqu’au 1er septembre

Le samedi à 17h30 et le dimanche à 20h00

53 rue des saules, Paris 18ème

01.42.23.88.83 www.funambule-montmartre.com

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :