Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il ou elle sont L. C’est avec L que nous passerons dans son appartement une journée délirante où le fantastique rejoint la cruauté et la provocation l’agressivité d’un délire lâché sans prise. Un personnage totalement dans la veine du théâtre de Copi, irrévérencieux et anticonformiste, instantané et ironique, à l’autodérision permanente et crue.

 

L’extravagance outrancière de cet·te écrivain·e quinquagénaire qui pense à haute voix sa folie déjantée et qui la vit littéralement nous subjugue. Un personnage de fuite, qui court sans cesse, pour s’oublier peut-être et pour cacher sans doute sa solitude derrière cette évanescence outrée, mitraillée a volo, de peurs qui s’imposent et de tabous qui explosent. Comme ça, comme une évidence de la vacuité qui semble le bousculer, qui fait son monde et le rend si excentrique et à nos yeux, succulent de drôlerie et pathétique à la fois.

 

L, c’est Eddie Chignara que nous retrouvons avec bonheur. Une performance comique, hyperactive et débridée, mais pas que, qu’il joue à cent à l’heure et qui époustoufle par son abattage réussi et délicieux. Les rires fusent, les fou-rires les accompagnent, le touché reste.

 

Clément Poirée met en scène cette pièce mythique de Copi, initialement intitulée « le Frigo » avec la volonté évidente de nous embarquer dans une aventure inhabituelle, qui pousse les portes de l’outrance et qui nous plongent « dans le Frigo ». Nouvel intitulé, nouveau sens.

 

Nous voici peu à peu dans un univers composite qui explore les contours du « Frigo » de Copi et en extrapole les fantasmes recelés qui se sont immiscés avec L et sa joie meurtrie voire mortifère, dans nos imaginaires. Solitude inquiétante ; peur de l’autre et de l’affrontement ; nécessité de lutter contre la mort ou de la bannir par la force de la folie ; pousser son jeu jusqu’au bout de la partie, où qu’elle conduise, quoi qu’elle fasse.

 

« Qu’y a-t-il dans le frigo, dans nos frigos ? » écrit Poirée. Pour cela, il faudrait oser l’ouvrir et laisser s’échapper les visions, aussi monstrueuses ou fantasmagoriques soient-elles. Convoquer le surréalisme si le fantastique ne suffit pas. Oser bousculer les codes, briser les étais, rebondir de récits en récits, se déjouer du théâtre attendu. D’ailleurs, n’écrit-il pas aussi : « Ce soir, le théâtre dépasse les bornes » ?

 

Bruno Blairet, Eddie Chignara, Pierre Lefebvre-Adrien, Louise Grinberg, Anne-Lise Heimburger, Matthieu Marie, Laurent Menoret et Céline Milliat-Baumgartner composent une distribution engagée, impressionnante et éblouissante. Une fine et belle interprétation qui sert avec émotion et intensité le parti-pris réussi.

 

Une fresque théâtrale splendide et magistralement interprétée, où se dessine au-delà du « Frigo » de Copi une imagerie onirique, cocasse et fabuleuse, teintée de couleurs originales et audacieuses. De superbes moments de théâtre à ne pas manquer.

 

Spectacle vu le 15 septembre 2019,

Frédéric Perez

 

 

D'après Copi. Mise en scène de Clément Poirée. Scénographie de Erwan Creff. Assistanat pour le décor de Caroline Aoui. Lumières de Kelig Le Bars assistée de Edith Biscar. Costumes et marionnettes de Hanna Sjödin assistée de Camille Lamy et pour la réalisation des costumes de Canelle Charlanes et Claire Schwartz. Musiques et son de Stéphanie Gibert. Maquillages et coiffures de Pauline Bry et en stage Sarah Hebert et Clara Ferrer. Collaboration artistique de Nicolas Tejera assisté de Pauline Labib.
 

Avec Bruno Blairet, Eddie Chignara, Pierre Lefebvre-Adrien, Louise Grinberg, Anne-Lise Heimburger, Matthieu Marie, Laurent Menoret et Céline Milliat-Baumgartner.

 

 

 

3h45 entracte compris

Du mardi au samedi à 19h30 et le dimanche à 15h30

Route du Champ-de-Manoeuvre, Paris 12ème

01.43.28.36.36 www.la-tempete.fr

 

 

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Photo © Hélène Bozzi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :