Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ce spectacle est la « mise en théâtre » de PALACE, la célébrissime série télévisée débutée en 1988, aux nombreuses rediffusions. La gageure du passage à la scène de cette série culte était risquée, elle se révèle réussie.

 

Après « Merci Bernard », autre émission culte, antérieure et précurseure, PALACE, c'est avant tout de l’outrance, du non-sens et de l’audace qui s'immiscent et s'éparpillent partout. Nous n’aurons de cesse ensuite de retrouver ce comique ravageur qui ne vieillit pas, dans les spectacles de Jean-Michel Ribes, qui se sont succédé.

 

La signature PALACE, sorte de marque de fabrique, on la doit à Jean-Michel Ribes bien sûr et à ses nombreux collaborateurs Gébé, Jean-Marie GourioFrançois Rollin, Roland ToporGeorges Wolinski et Willem, qui l’ont accompagné. Une aventure détonante que nous retrouvons aujourd’hui avec un plaisir renouvelé par de nouvelles facettes et de nombreuses surprises. L'esprit singulier est bien là et la magie originale opère toujours autant.

 

Des successions de scènes courtes, flamboyantes pour la plupart et toutes décapantes, jouées, dansées et chantées, prennent un personnage ou une situation d’assaut, en extrapolent la folie contenue, en arrachent les ressorts pour en tirer le rire et le déverser sans ambages sur le plateau. C’est déjanté au possible, foldingue a volo et fou-furieux à souhait. Gentiment méchant et méchamment drôle. Les ruptures de sens sont légion, les coupures de logique aussi et la vacuité évidente des chutes ne se compte plus. Une machine à rire bien huilée et efficace.

 

Au Palace ? Ils osent tout ce que nos fantasmes pourraient rêver de dire, de faire et de se gausser à l’envi. Le faste clinquant est ridiculisé ; la prétention repue est vomie ; la bienpensance qui fait la leçon, mise à nu avant d'être remisée au placard ; la bêtise éhontée des riches couillons, faite reine d’un jour ; l’autorité mesquine et démonstrative, une princesse ridicule et le pouvoir abusif, le roi des cons.

 

Les saillies et les situations, comme le veut la formule, prennent souvent l'air du temps. Du changement climatique aux migrants en passant par les sans-abris, nous aurons notre lot mais pas que, d'allusions vachardes et toujours rieuses. Car avec ce théâtre-là, et c'est sans doute une de ses valeurs, le sourire et le rire aident à avaler la pilule et ce, sans jamais oublier la maladie. 

 

Question artistique et technique, c'est de la qualité haut de gamme. Celle des jours fastes du spectacle vivant. Une somptueuse démonstration de talents multiples, calée au cordeau et toujours parée d’une grande et belle classe. La distribution se donne tout entière et semble s’amuser autant que nous. « Le service est bien fait ». Vélocité et virtuosité sont de mise et réjouissent le public de ce buffet frénétique et étourdissant. Le délire est total. C'est savoureux.

 

Un spectacle qui fait du bien. La dérision plane et plonge sans cesse, les rires fusent et éclatent tout le long. Du théâtre de plaisir. Une singularité du rire à retrouver ou à découvrir. Un fichu bon moment.

 

 

Spectacle vu le 22 septembre 2019,

Frédéric Perez

 

 

D'après la série télévisée de Jean-Michel Ribes. Adaptation Jean-Marie Gourio et Jean-Michel Ribes. Mise en scène Jean-Michel Ribes. Assistante mise en scène Virginie Ferrere. Musique Germinal Tenas. Arrangements Gilles Tinayre. Chorégraphie Stéphane Jarny. Décors Patrick Dutertre. Costumes Juliette Chanaud et Patrick Dutertre. Lumières Laurent Béal. Son Virgile Hilaire. Maquillage / Coiffure Maurine Baldassari.

 

Comédiens et danseurs : Ben Akl, Salim Bagayoko, Joséphine de Meaux, Salomé Dienis-Meulien, Armelle Gerbault, Mikaël Halimi, Magali Lange, Jocelyn Laurent, Philippe Magnan, Karina Marimon, Gwendal Marimoutou, Coline Omasson, Thibaut Orsoni, Simon Parmentier, Christian Pereira, Alexie Ribes, Rodolphe Sand, Emmanuelle Seguin, Anne-Elodie Sorlin, Alexandra Trovato, Eric Verdin et Philippe Vieux.

 

 

 

Du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 15h30

15 rue Blanche, Paris 9ème

01.48.74.25.37 www.theatredeparis.com

 

Photo © DR

Photo © DR

Photo © DR

Photo © DR

Photo © DR

Photo © DR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :