Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un spectacle tout en élégance de dérision et d’ironie complice. Un délice de jeux de mots et de traits d’esprit qui nous raconte les déjeuners du groupe des mousquetaires qui ont lieu une poignée d’années autour de 1900.

 

Ceux qu’on appelle les mousquetaires se retrouvent une ou deux fois par semaine pour des repas aux parfums de joyeuses agapes où les bons mots coulent autant que le bon vin ou la belle absinthe et où les traits d’humour vachard croquent la vie littéraire parisienne, les gens de leur connaissance et les convives eux-mêmes de ces tablées mirifiques.

 

Imaginons du peu. Alphonse Allais, Tristan Bernard, Alfred Capus, Lucien Guitry et Jules Renard, se rencontrent régulièrement pour échanger leurs nouvelles et croiser leurs points de vue, laissant les mots dire, tissant tout ce que l’amitié peut faire d’ouvrages et se ressourçant les uns les autres à la fontaine de l’esprit rieur, un rien moqueur, et du plaisir partagé. Mais c’est la corne d’abondance de l’intelligence drôle qui se déverse sans répit ? Ah ça, que de messes basses truculentes et ravageuses cela fait !

 

Ajoutées autour de leurs déjeuners, les situations entre ces amis, à deux, trois ou quatre viennent nous éclairer sur leurs projets, les brides de leurs vies. Mais qu’ils parlent affaires, qu’ils s’entourloupent, qu’ils gaffent ou qu’ils se disputent, les déjeuners les rassemblent toujours. Dis, c’est ça l’amitié ?

 

Le texte écrit par Emmanuel Gaury et Mathieu Rannou est croustillant et drôle, curieux et émouvant. Il regorge de citations des protagonistes, donnant à la pièce des allures de témoignage de notre histoire littéraire.

 

La mise en scène de Raphaëlle Cambray se révèle ludique et alerte. Le rythme et la direction d’acteurs sont d’une redoutable efficacité. Ça pétille de couleurs, de sentiments et d’émotions.

 

Les cinq comédiens Maxence Gaillard, Emmanuel Gaury, Guillaume d’Harcourt, Nicolas Poli et Mathieu Rannou s’amusent autant qu’ils nous amusent dans cette reconstitution arrangée. Ils jouent tous avec fougue et élégance. Il y a comme un gout de plaisir dans tout cela.

 

Un texte intéressant et drôle, une réalisation captivante et une interprétation réussie. Ce spectacle a un charme fou, on en sort le sourire aux lèvres. À voir sans hésiter.

  

Spectacle vu le 22 juillet 2018,

Frédéric Perez

  

Une pièce de Emmanuel Gaury et Mathieu Rannou. Mise en scène de Raphaëlle Cambray. Décors de Catherine Bluwal. Lumières de Marie-Hélène Pinon. Sons et Musique de Jean-Marc Istria et Mathieu Rannou. Costumes de Margot Deon et Leslie Pauger.

 

Avec Maxence Gaillard, Emmanuel Gaury, Guillaume d’Harcourt, Nicolas Poli et Mathieu Rannou.

 

 

Jusqu’au 5 janvier

Du mercredi au samedi à 21h00 et le dimanche à 18h00

 

34 rue Richer, Paris 9ème

01.40.41.00.00 www.tlsp.paris

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :