Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La petite salle du Poche Montparnasse est transformée en brasserie. Les clients attendent comme nous, figurant une soirée comme une autre. Des récits se font entendre, au rythme des comédiennes et des comédiens qui s’installent ou passent de table en table. Les histoires contées le sont avec chaleur. Nous ressentons une complicité proche. Dans les conversations de café, on se dévoile simplement, on dit, on raconte. On se laisse à penser, à inventer peut-être, à relater sans doute.

 

Nous entendons de magnifiques improvisations au piano. Un piano-bar joué toutefois avec une puissance excessive semblant confondre accompagnement musical d'un spectacle et soirée de concert, allant jusqu’à couvrir parfois les paroles et gêner l’écoute. C’est un peu dommage.

 

L'écriture de Maupassant est finement restituée. Sa simplicité de description happe la curiosité et sa drôlerie ressort dans l'humour ironique et dénonciateur sur la folie des hommes. L’ensemble forme un très agréable moment joué avec conviction par Manon Combes, Dominic Gould, Charlie Nelson, Marie Vialle et Pierre Yvon. Vous ai-je dit que le pianiste jouait très fort ?

 

Premier épisode d’une série promise par l’autrice Marie-Louise Bischofberger, ces huit nouvelles choisies ici composent un palette croustillante, saillante et saisissante des scènes de vie telles que Maupassant les a croquées.  L'erreur, le malentendu, l’imprudence ou la folie rebondissent de récit en récit, tous captivants.

 

Un florilège littéraire de textes de Maupassant aux plumes variées et délicieuses, colorées de ses observations caustiques et affûtées sur la gente humaine. Ce « Café Maupassant » vaut le détour d’une soirée.

 

Spectacle vu le 30 novembre 2019,

Frédéric Perez

 

Huit nouvelles de Guy de Maupassant. Conception et mise en scène : Marie-Louise Bischofberger. Scénographie et costumes : Bernard Michel. Lumières : François Loiseau.  Conseillère Artistique : Marie Raymond.

 

Avec Hélène Alexandridis ou Marie Vialle. Manon Combes. Dominic Gould. Charlie Nelson ou Régis Royer. Pierre Yvon. et Antoine Bataille ou Susanna Tiertant au piano.

 

 

Jusqu’au 12 janvier

Vendredi et samedi à 19h00, le dimanche à 15h00

 

75 boulevard du Montparnasse, Paris 6ème

01.45.44.50.21 www.theatredepoche-montparnasse.com

 

 

 

Photo © DR

Photo © DR

Photo © DR

Photo © DR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :