Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un concert sensible, sensuel et amical où l’espièglerie tendre et mutine de l’interprétation de Pauline Dupuy colore l’impertinence des textes de Brassens. L’approche personnelle et tellement complice à la fois de l'univers du grand poète étonne et réjouit par son audace innovante. Un concert qui nous cueille littéralement pour nous enchanter tout le long de plaisirs délicats, hardis et délibérément joyeux.

 

Pauline Dupuy est une chanteuse au très joli brin de voix et une instrumentiste véloce qui fait chanter et vibrer sa contrebasse, offrant chants et contre-chants, orchestration harmonique et rythmes percutants ou sautillants toujours teintés des profondeurs de l’âme de l’instrument. C’est surprenant et fantastique.

 

Le duo avec Michael Wookey fonctionne à merveille, une complémentarité qui semble implicite et vraie, une évidence harmonieuse. Il accompagne avec adresse en jouant de son banjo et d’un instrumentarium inattendu mais astucieusement utilisé, il chante aussi.

 

Pauline Dupuy est une excellente chanteuse-contrebassiste et Michael Wookey un sacré bon accompagnateur. Ces deux très bons musiciens enveloppent le répertoire de Brassens d’une musicalité riche et colorée faisant ressortir la poésie des textes et des mélodies. Les arrangements contemporains aux côtés de ceux aux allures incontournablement jazzy et les passages a capella nous plongent avec délice dans l’univers réenchanté de Brassens. C’est saisissant.

 

Un concert étonnant et chaleureux, à la beauté musicale et humaine manifestes. Un pur moment de bonheur musical. Je recommande vivement cette nouvelle surprise du Studio Hébertot.

 

 

Spectacle vu le 4 février 2020,

Frédéric Perez

 

 

Chansons de Georges Brassens. Pauline Dupuy : voix et contrebasse. Michael Wookey : banjo, toy piano, cloches et autres.

 

 

 

À partir du 21 septembre 2020

Le lundi à 21h00 et le dimanche à 19h00

 

78 bis boulevard des Batignolles, Paris 17ème

01.42.93.13.04 www.studiohebertot.com

 

 

Photo © Michel Gallas

Photo © Michel Gallas

CONTREBRASSENS au Studio Hébertot
Photo © Pascale Scerbo Sarro

Photo © Pascale Scerbo Sarro

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :