Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une comédie joviale et bon-enfant avec des morceaux de musique chantée et dansée dedans. On sourit et on rit souvent, on fou-rit même et on s’amuse gaiement tout le long de ce divertissement réussi. Un divertissement au charme désuet de l’opérette ici chahutée avec un humour moderne qui prend délibérément des allures d’hommage complice.

 

« Il s'en passe des choses en 1910 à frou-frou les bains ! La saison thermale débute, les curistes arrivent dans quelques minutes et la station… n'a plus d'eau ! » Que cela soit les clients ou le personnel, tout ce beau monde s’emmêle les pinceaux et entremêle leurs histoires d’amour ou de plomberie dans un rythme alerte où l’absurde touche souvent au non-sens dans des ruptures totalement désopilantes.

 

L’argument est un merveilleux prétexte à des gags en rafale et des malentendus savoureux, des situations cocasses et des dialogues ciselés, sur fond de parodies de romances chantées, malicieuses et truffées de burlesque. Le tout fait mouche à chaque coup, une vraie cure de jouvence !

 

La mise en scène débridée et précise de Patrick Haudecœur assisté par Véronique Viel et les chorégraphies drôles et enlevées de Patricia Grégoire offrent un spectacle coloré, tonique et bienfaisant servi par un plateau d’artistes enthousiastes et efficaces.

 

Éric Bouvelle, Urbain Cancelier, Patricia Grégoire, Patrick Haudecoeur, Guillaume Laffly, Jean-Pierre Malignon, Robert Ménière, Agnès Pat’, Édouard Pretet, Vincent Prezioso, Isabelle Spade et Isabelle Tanakil montrent un plaisir évident à jouer cette mascarade musicale, callée au cordeau. Un plaisir qui passe la rampe et emporte l’adhésion sans faille d’un public conquis. C’est très joliment fait et c’est très bon.

 

Une fantaisie musicale de qualité jouant avec adresse une façon d’opérette qui n’a rien ôté de la fraicheur et de la légèreté du genre. Un « Frou Frou Les Bains » qui devient depuis sa création un spectacle mythique finement ficelé, pour le plaisir et la joie de rire, tout simplement.

 

 

Spectacle vu le 13 février 2020,

Frédéric Perez

 

 

 

Une pièce de Patrick Haudecœur. Mise en scène par l’auteur, d'après la mise en scène de Jacques Décombe,  assisté par Véronique Viel. Décor de Jean Haas. Costumes de Juliette Chanaud. Lumière de Laurent Béal. Musiques originales de Patrick Haudecoeur, Vincent Prezioso et Isabelle Spade. Direction musicale et arrangements de Vincent Prezioso. Chorégraphies de Patricia Grégoire.


Avec Éric Bouvelle, Urbain Cancelier, Patricia Grégoire, Patrick Haudecoeur, Guillaume Laffly, Jean-Pierre Malignon, Robert Ménière, Agnès Pat’, Édouard Pretet, Vincent Prezioso, Isabelle Spade et Isabelle Tanakil.

 

 

Du mardi au samedi à 21h, le samedi à 17h et le dimanche à 16h

 

10 place Édouard VII, Paris 9ème

01.47.42.59.92 www.theatreedouard7.com

 

 

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Photo © Bernard Richebé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :