Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Oui, qu’entendrait Ida, semblant rêveuse, seule à sa table, à côté de ce piano muet ? Je lui souhaite d’entendre une musique légère et complice comme celle de « La Belle Excentrique » de Érik Satie.

 

Peinture de Vilhelm Hammershøi, « Ida dans un intérieur avec piano », huile sur toile, 1901.

 

« La Belle Excentrique » est une suite pour petit orchestre que Satie qualifie lui-même de « fantaisie sérieuse ». Écrite et crée pour orchestre en 1921, avec une version pour deux pianos et une autre pour piano solo.

 

La suite se compose de trois danses (marche, valse, cancan) et d'une ritournelle instrumentale :

 

Grande ritournelle

Marche franco-lunaire

Valse du mystérieux baiser dans l'œil

Cancan Grand-Mondain

 

Voici la version pour deux pianos, interprétée par Aldo Ciccolini et Gabriel Tacchino, en 1988.

 

Pour Ida. Pour toi et toi aussi. Pour nous…

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :