Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il est des initiatives qui marquent l’instant et s’inscrivent durablement dans le temps pour les messages qu’elles portent et les émotions qu’elles véhiculent. Cette initiative est de celles-ci. De celles dont on se souviendra. De celles qui nous parlent au cœur avec la sincérité des artistes privés de l’exercice de leur art, empêchés dans leur expression par la suspension des spectacles vivants en raison de la crise sanitaire.

 

Obligés à rester reclus dans leurs bulles, à continuer de créer, penser, écrire, répéter, se tenir prêts pour la reprise, au cas où celle-ci serait à nouveau d’actualité.

 

Mais reprendre devant un public peu nombreux, avec une jauge insuffisante, dans des conditions matérielles qui ne permettraient pas ou si peu à la magie artistique d’opérer, est-ce ainsi que le spectacle vivant peut vivre ? Est-ce à cela que les théâtres doivent se préparer ?

 

Artistes empêchés de jouer leur spectacle peut-être mais pas privés de leur énergie ni de leur parole et surtout pas de leur savoir-faire. C’est dans cet état d’esprit, ludique, léger, sans appui ni leçon que 23 personnes, parmi les artistes et l’équipe du Studio Hébertot ont réalisé ce merveilleux clip.

 

Beau, clair et émouvant. On y retrouve nombre des figures artistiques qui ont illuminé le début de saison. Plaisir de les retrouver en attendant de les revoir. Elles et ils sont là, ensemble pour nous, 117 vidéos différentes assemblées, filmées avec les téléphones de chacun des 4 coins de la France et même de l'étranger. La qualité est impeccable. La joie de partager est flagrante. L’émotion nous parvient et nous touche.

 

C’est intelligent et pétillant. Ils l’ont fait pour nous, nous le regarderons pour eux.

 

Merci à toutes et à tous. À bientôt au Studio Hébertot et ailleurs ! Vite, très vite. Tellement hâte. À lundi pour le clip !

 

Le 29 mai,

Frédéric Perez

 

 

 

Une co-production du Studio Hébertot et de Caspevi Digital.

 

Chanson de Georges Brassens. Production musicale de Michael Wookey. Lead vocal de Pauline Dupuy, avec Franck Boyron pour la contrebasse.

 

Réalisation de Jean Sentis pour Caspev, co-direction artistique de Valérie Genest. Production de Clémentine Lemarteau digital. Chorégraphie de Fabienne Louvat.

 

Avec Pauline Dupuy (chanteuse et contrebassiste de Contrebrassens), Sylvia Roux (direction artistique du Studio Hébertot), Hoël Le Corre (comédien de Le Petit Prince), Aude Brenner (comédienne-chanteuse de Deux amoureux à Paris), Francois Ha Van (metteur en scène du Petit Prince), Bérengère Dautun (Directrice Générale du Studio Hébertot, ancienne sociétaire de la Comédie-Française), Philippe Dupouy (comptable du Studio et producteur de Los Guardiola), Stéphanie Gamarra (adjointe à la direction du Studio Hébertot), Los Guardiola (Danseurs de tango : Giorgia Marchiori et Marcelo Guardiola), Morgane Quiguer (comédienne de Aladdin, La Prophétie), Grégory Gerrebo (comédien de Léonard de Vinci), Sophie Paul Mortimer (comédienne de Les règles du savoir-vivre dans la société moderne), Alexis Néret (comédien de La dame céleste et le Diable délicat), Dorian Defarge (Caissier), Raphaël Morançais (Ouvreur), Loreleï Daize (metteur en scène de Aladdin, La Prophétie), Stéphane Cottin (metteur de Léonard de Vinci et de la Dame Céleste et le Diable délicat) , Régis Simon (comédien-chanteur de Deux amoureux à Paris), Paul Staïcu (comédien-musicien de Une vie de pianiste), Michael Wookey (musicien de Contrebrassens), Patrick Simon (comédien de Dieu Brando et Moi), Olivier Benoit (comédien de Fables), Thomas Lempire (assistant à la mise en scène de Un Picasso).

 

 

 

En ligne le lundi 1er juin à midi sur www.facebook.com/studiohebertot

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :