Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Un spectacle charmant et délicieux. « ÉRIK SATIE, SKETCHS MONTMARTOIS, musique sous-titrée pour piano solo, à quatre mains et deux bouches » est un régal, une gourmandise, une envolée de bonheur musical et rieur !

Nous nous prêtons au jeu du rêve éveillé où Satie nous invite à s’amuser près de lui. Satie, l’hôte princier des spectacles iconoclastes qu'il parsème sans retenue de dérision surréaliste qu’il emporte toujours avec lui.

De notes en notes, de mots en mots, nous voilà enveloppés d’envoutements ludiques de cocasserie musicale, de traits vaillants et absurdes aux allures enchanteresses des contes pas vraiment sérieux, ni pour un dièse en colère ni pour un bémol ramolli. Peut-être pour un enfant sage, bien nourri et bien élevé ? Même pas ! Quant au  bécarre, trop bizarre !

Même une virgule ou un point d’interrogation n’oserait pas s’opposer à un Satie en délire, au Dada qui sommeille, au surréaliste qui gronde. Je n’en dirais pas autant toutefois du point d’exclamation sorti de ses trilles moqueurs dans les graves obscurs ou dans les aigus clairs et pointus, ou surpris au réveil par le cri d'une mouche sur son piano.

Nous l’aurons compris, ce spectacle est rempli de l’univers singulier du grand maître dont d’aucuns et ils sont nombreux, se prêtent à dire qu’il est un précurseur avant-gardiste en avance.

Jean-Noël Dubois et Ludmilla Guilmault sont de remarquables pianistes virtuoses. Tous deux d'une technique impeccable et d'un toucher qui sait être délicat ou brillant. Les partitions de Satie n'ont pas de secret pour eux. Quel plaisir de les entendre !

Ils jouent avec tous leurs doigts. Vingt en tout, si le compte est bon. Des artistes enthousiastes et véloces, chaleureux et ardents. Ils jouent du piano en solo ou à deux, ils s’amusent à jouer la comédie aussi !

Ce joyeux spectacle est admirable. Pour petits et grands (bon pour les petits, il vaudrait mieux les mettre devant et si ce sont des enfants, même des enfants sages, bien nourris et bien élevés, prévoir des baillons).

Délicieux et charmant, élégant et espiègle, ce récital musical et poétique est un incontournable moment de détente où les retrouvailles comme la découverte d'Érik Satie sont très fidèles à l’esprit et à l’œuvre. Je le recommande vivement !

 

 

Festival d’Avignon Off 2017

Jusqu’au 30 juillet à 13h45 – 119 rue de la Carreterie 04.90.86.85.79

 

Partager cet article

Repost 0