Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

C’est savoureux !... Un délice musical que le quatuor Ariane et Yves Coudray nous offrent ici. Quatre chanteuses-comédiennes dont trois voix lyriques de tout premier ordre et une pianiste accompagnatrice bigrement adroite. Quatre excellentes musiciennes qui nous amusent, nous régalent et nous bluffent par une musicalité fine ou puissante et une joie évidente de partage. C’est drôle et intelligent. C'est bien fait et très agréable.

 

Des airs savamment choisis dans le répertoire de Delanoy, Gabaroche, Honegger et Offenbach pour illustrer à merveille les années 50, début de la prise de conscience populaire de la condition féminine et des combats qui commenceront alors.

 

« 1955. Nous sommes à la veille du Salon des Arts ménagers avec quatre jeunes femmes, employées à l'hôtel Moderne. Demain, l'hôtel sera complet, demain, peut-être aura-t-on une machine à laver. »

 

Une mise en place superbement calée au cordeau. Nous retrouvons avec bonheur la patte adroite, savante et savoureuse de Yves Coudray qui dessine le contexte de ce début des trente glorieuses avec beaucoup d’humour dans ses textes rieurs, chargés de sens dans leurs messages. Sa mise en scène est ravissante, alerte et simple, totalement dédiée à l’éclat et la lumière du spectacle d’opérette qui lui est cher et où il excelle.

 

Les quatre artistes d’une qualité remarquable nous emportent dans ce voyage musical piqué de tendresse et de poésie, parsemé de traits saillants contre le machisme et pour la reconnaissance de l’égalité entre les hommes et les femmes.

 

Des voix lyriques merveilleuses, vraiment, aux couleurs différentes et complémentaires. Morgane Billet et sa voix de soprano puissante et chaude ; Flore Fruchard, mezzo-soprano au timbre délicat, fougueux et doux ; et Agathe Trebucq, soprano à la tessiture claire et charmante. Accompagnées au piano par Éléonore Sandron qui chante aussi, elles jouent, dansent et chantent avec aisance. Toutes les quatre forment un quatuor de prestige de toute beauté musicale et de haut niveau technique. Nous sommes conquis. Chapeau bas mesdemoiselles !

 

Un spectacle musical intelligent, drôle et délicieux que je recommande vivement. Un fichu bon plaisir à ne pas manquer assurément !

 

 

Spectacle vu le 29 avril 2019,

Frédéric Perez

 

Texte et mise en scène de Yves Coudray.

Avec le quatuor Ariane : Morgane Billet, Flore Fruchart, Éléonore Sandron et Agathe Trebucq.
 

Il reste 4 dates !

Le vendredi 3 à 21h, le dimanche 5 à 16h30, le samedi 18 à 16h30 et le mardi 28 mai à 21h.

6 impasse Lamier, Paris 11ème

01.43.67.20.47 www.augustetheatre.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :