Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il est des textes forts au théâtre comme en littérature. Des textes qui bouleversent et qui envoutent, qui nous font ressentir loin-profond les sensations de douleur, de souffrance, d’abnégation, de renoncement ou de conformité au bien, à la norme, aux codes.

 

De ceux qui nous font toucher du doigt la mise en péril de l’estime de soi, du sentiment d’appartenance, de la conscience de sa propre identité. De ressentir le risque de ne plus se reconnaitre, de ne plus s’aimer, de ne plus aimer. De s’approcher tout près du danger de l’acte ultime et irrémédiable, du jugement dernier autoprescrit… De sortir enfin du tunnel, de reconnaitre la clarté d’une lumière heureuse…

 

Il est des autrices et des auteurs qui témoignent dans leurs écrits de ce qu’elles et ils ont vécu ou failli vivre. Donnant aux récits la valeur du réel, la charge de son authenticité, la puissance indescriptible du cri de la vérité enfin dite. Pour toi, pour moi autant que pour elle ou lui…

 

Il est des adaptations théâtrales de ces textes autobiographiques qui ne trichent pas, qui n’édulcorent pas, qui ne jouent avec le vrai pour faire du faux semblant et passer la rampe à coup sûr…

 

Il est des comédiennes et des comédiens qui savent incarner ces récits de vie avec courage, dignité et engagement comme un combat chaque jour renouvelé pour faire comprendre, partager, convaincre et témoigner avec la poésie de l’art et la beauté des sentiments…

 

Il est des spectatrices et des spectateurs qui, saisis aussitôt, cueillis par ce qu’ils voient et entendent, submergés par l’exemplarité incroyable de cette redoutable lutte pour vivre libre, pour obtenir enfin sa part de bonheur, ont le cœur qui pleure tout le long du spectacle, les yeux au sec pour ne rien manquer et qui restent pantois, le souffle coupé, devant attendre un peu avant d’applaudir…

 

Ce spectacle a rassemblé pour moi tous les aspects évoqués. Il est une des expériences théâtrales les plus émouvantes qu’il m’ait été donné de vivre jusqu’à présent.

 

J’ai souffert pour Thierry et Mathilde, intensément. J’ai eu mal avec Mathilde à chaque fois, jusqu’au bout. J’ai ressenti cette délivrance de l’accouchement de son nouveau genre comme une joie enfin permise qu’elle s’est donnée à force de combattre, contre elle-même, contre Thierry, contre les autres. Pour choisir son identité, touché le bonheur, acquérir sa liberté.

 

Merci de ce moment fabuleux, délicat, sensible et salvateur. Merci aussi pour l’exemple offert au regard et à la conscience de celles et ceux qui doutent, qui jugent trop vite ou sans savoir, qui ne voient pas la souffrance cachée.

 

À partir du roman de Mathilde Daudet, Franck Berthier signe une adaptation théâtrale réussie, efficace et sublimant par l’art de la représentation la puissance du message. Sa mise en scène, toute en délicatesse et précision, parfois crue pour être vraie, donne une partition magnifique à Nathalie Mann qui incarne Mathilde avec une vibration permanente, un engagement farouche et convaincant, une palette d’émotions impressionnante. Un très beau travail d’interprétation.

 

Un spectacle unique pour son exemplarité singulière, pour la force dramatique et savoureuse de l’histoire de vie qui nous est contée. Indispensable moment de théâtre.

 

D’après le roman de Mathilde Daudet. Adaptation théâtrale et mise en scène de Franck Berthier. Lumières de Mireille Dutrievoz. Univers sonore de Romain Bernardini.

Avec Nathalie Mann.


Les mardis et mercredis à 19h00 et les dimanches à 19h30

78 bis boulevard des Batignoles, Paris 17ème

01.42.93.13.04 www.studiohebertot.com

 

- Photo © Mathilde Daudet -

- Photo © Mathilde Daudet -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :