Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un spectacle foutraque et foldingue à la manière légère d’un cabaret mais à la matière plus profonde d’un regard affûté sur l’évolution sociale et politique de notre république. Louise Michel, une des égéries de la Commune de Paris sera le personnage historique principal qui œuvrera tout le long au travers de sa propre histoire pour nous entreprendre, nous rappeler les événements importants et nous aider à les poser dans une perspective historique qui conduit jusqu’à nous.

 

Un regard affûté et un regard militant aussi qui n’oublie pas que c’est par la force des luttes populaires que tous les progrès sociaux sont toujours acquis. Un regard amusé qui replace dans leur contexte les énormités des discours ou des postures des hommes politiques qui se sont succédé, utilisant leurs propos et les mettant en écho avec notre environnement politico-médiatique d’aujourd’hui.

 

Un spectacle instruit et instructif mais jamais lassant. L’autodérision prend le pas sur la démonstration académique et s’en moque tout en faisant passer les messages adroitement pour ne pas dire cyniquement. C’est très bien fait, caustique et sarcastique à souhait, bourré d’humour et de décalage a volo.

 

Oui mais bon, le Cabaret Louise, c’est quoi au juste ? Ben c’est un cabaret quoi !...

 

Avec des chansons, des textes, des danses, des poèmes et des scénettes amusantes ou émouvantes selon les couleurs des temps évoqués sur la magnifique histoire de vie et de lutte de Louise Michel et de la Commune de Paris comme sur l’actualité socio-économique de notre 5ème république.

 

Comment ? Ça dérape parfois ? Oui bon… Edouard et Simone se disputent souvent. Simone vient de le quitter. Alors bien sûr, certains moments grincent ou explosent. Ah, ce n’est pas simple de jouer ensemble dans ces conditions. Ils sont engagés en tant que comédiens, en plus elle, est l’autrice, il faut qu’ils jouent !...

 

Mais il y a surtout ces gags, ces ruptures dans le spectacle qui le place « dedans-dehors », ces airs tendres, ces souvenirs qui virevoltent, ces faits historiques replacés où il convient dans la mémoire collective…

 

Oui oui, c’est un spectacle foutraque et foldingue, d’une intelligence et d’une efficacité redoutables. Un temps de théâtre où plaisir de réfléchir et plaisir de s’amuser font un très bon ménage. Un conseil ? Courez-y !

 

 

Spectacle vu le 2 octobre 2018,

Frédéric Perez

 

De Régis Vlachos. Mise en scène de Marc Pistolesi. Création lumières de Johanna Garnier.

Avec Charlotte Zotto, Johanna Garnier et Régis Vlachos.

Jusqu'au 25 octobre 2020

Du mardi au samedi à 21h00 et les dimanches à 17h30

53 rue Notre-Dame-Des-Champs, Paris 6ème

01.45.44.57.34  www.lucernaire.fr

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

- Photo © Xavier Cantat -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :